.::♫ Kawaii-Graph ♫::. Index du Forum
.::♫ Kawaii-Graph ♫::. Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

[Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    .::♫ Kawaii-Graph ♫::. Index du Forum -> Divers -> ART DIVERS -> Ecrits -> Autres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Orphère
Animateur
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2014
Messages: 148
Niveau: Novice
Localisation: Chez moi
Age: 19ans
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Kawaii Point: 166
Moyenne de points: 1,12

MessagePosté le: Sam 5 Juil - 22:36 (2014)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?



Coucou, alors j'ai décidé de partager mon histoire ici avec vous :) Je la fais actuellement sur Wattpad, mais je voudrai aussi la partager ici, j'espère que je n'aurai pas de /vent/ ! Je posterai tous les chapitres ici dans ce premier poste, je vous le ferai savoir quand j'ajouterai un chapitre par mp ? ou en postant un commentaire ici ~ Enfin bref ...

Je ne suis pas sûre qu'elle vous plaira par contre :( Mais ça me tenait vraiment à coeur d'écrire ceci, donc ayez pitié de moi Un petit commentaire fais toujours plaisir é.è

ENFIN ! ASSEZ DE CHARABIA :P

J'ai nommé : FRAGILE

<< "Tu restes ici je te dis !"

"Non ! Tu es une fille ils vont te massacrer ! Je viens avec toi quoique tu dises."

Elle le pris par son t-shirt et le soulève du sol, d'un regard glacial elle lui dit en serrant les dents : "Je ne suis pas n'importe quelle fille! "

Ils restaient silencieux quelques secondes puis elle relâcha le garçon et continua de préparer son sac avec des vêtements et des provisions. >>

Moi, Anna Smith, 19ans, étudiante à l'unversité d'Oxford. Je fais 1m60 pour 45kg, cheveux châtins clairs, yeux bleus et je porte des lunettes.

Ma vie bouscula alors que j'avais quinze années.

Que c'était-il passé? Et que se passera-t-il ?



Ce matin là, je ne me sentais pas bien, sûrement à cause de mes règles.. j'avais des nausées et des douleurs atroces ~ Je suis quand même allée à l'université.

J'ai pris donc ma petite voiture et je suis allée sereine, espérant que les comprimés que j'avais avalé tantôt allaient vite faire leur effet.

Une fois arrivé, je marchais dans les longs couloir d'Oxford, et une fois dans l'étage où se trouvait ma classe, j'interpella un garçon qui courait. Il avait environ 20ans ou plus. A cette accident, je fis tomber mes livres et ma paire de lunette. Il s'excusa gentiment et m'aida à me relever, et là je ressentis encore une fois les douleurs atroces... Il me parlait mais je ne pouvais rien entendre, j'avais la tête qui tourne et je voyais tout flou. Il l'a sûrement remarqué vu qu'il me tenait par l'épaule et m'aider à marcher. J'essayais tant bien que mal de rester silencieuse pour pas crier de douleur, et arrivé devant les escaliers fut la dernière image que j'avais moyennement vu.

Je me réveille un moment après, j'avais perdu l'axe du temps.. Je vis le garçon de tout à l'heure assis à côté de moi lisant un livre, je m'étais dite que j'étais sûrement à l'infermerie. Quand il me vit réveillé il sourit et me dit :

- Ah, tu m'as fait une de ces peurs ! D'après le médecin, c'est tes règles qui t'ont causé ça.

A sa phrase, je rougis de honte. Je n'avais jamais eu l'habitude de parler de ça devant un garçon, et surtout pas devant un parfait inconnu !

- Ne sois pas timide, je suis étudiant en médecine, ces choses là je ne vois pas d'inconvénients pour te les dire, ne t'inquiète pas. et il me fit un sourire

- Merci beaucoup ... ?

- David. Je m'appelle David Richard.

A ce nom, je fis de gros yeux et je resta bouche bée.

Après quelques secondes je me ressaisie et lui dit qui j'étais... Anna Smith.

Après avoir discuté quelques minutes, j'apprends qu'il est en 2ème année (moi en 1ère année), et on s'est changé nos numéros au cas où j'aurai besoin d'un petit docteur comme il a dit..

Le médecin m'avait fait une piqure et m'a donné quelques consignes pour moins sentir la douleur, aussi il m'a ordonné de rentrer chez moi et de ne pas assister aux cours d'aujourd'hui. Et c'est ce que je fis.

David me raccompagna jusqu'à la voiture et me dit "on va se revoir sûrement Anna" et il partit souriant.

Je souris diaboliquement et dis intérieurement : sûrement.

*****éclipse de la journée*****



Il est 18h, on sonna à la porte et sans que j'aille ouvrir, mon sensei "Shige Takamura" rentra dans la pièce. Je sauta sur lui et l'invite à rentrer et prendre place.

- Sensei... je ne pense pas pouvoir m'entrainer aujourd'hui.. Dis-je hésitante.

- Et pourquoi donc Anna ?! Tu sais très bien qu'il ne faut pas se délaisser !

- Je sais, Sensei... c'est juste que je me sens un peu mâle..

- Je sais Anna, je comprends. Mais le jour où on se prendra à toi, tu ne seras pas forcément au top de ta forme !

Bouche cousu, je suis Shige sensei sans protester, et on descend dans la cave, qu'on a arrangé de sorte à faire une salle de sport...

Bref, je m'entraîne dur durant ce temps jusqu'à 23h, j'étais un peu plus fatiguée que d'habitude, mais rien de plus.

*********éclipse de la nuit*******

Je me réveille à 7h du matin en sursaut, mon téléphone vibrait, et non ce n'était pas le réveil. Je réponds sans trop faire attention à celui qui m'appelle

*conversation téléphonique*

- Allo ? dis-je les yeux à moitié fermés.

- Bonjour petite ! Bien dormi ?

- Hein c'est qui ?

- Ton héro ! David lol

- Ha, bonjour David...

- Dis, je voulais savoir ou tu habites ? Je voudrai t'accompagner ce matin pour l'université...

- Ah non, merci beaucoup mais ce n'est pas la peine, j'ai ma voiture, on se revoit plus tard d'accord ?

- J'insiste Anna...

- Bon ok d'accord...

je lui indique donc mon adresse, et 45min plus tard il est devant chez moi.

Je descends timidement, et comme un gentleman il m'ouvre sa portière. Je reste silencieuse durant tout le trajet, il n'arrêtait pas de parler et de me raconter des anecdotes de sa vie, j'en riais tellement que je n'avais pas fait attention où il m'emmener. Quelques minutes plus tard, je me rendis compte que ce n'était pas le chemin de l'université. Juste au moment ou j'allais ouvrir ma bouche pour parler, il frênat brusquement et il descendit de la voiture. Je ne compris rien, je jetta mes affaires et sorti de la voiture tout de suite après.

- On est ou ?!! dis-je en criant.

- Tu ne vois pas ?

Je jeta un coup d'oeil et vis que c'était un vaste champ de blé, où il y avait une cabane au milieu. J'avala ma salive et essaya de paraître le plus calmement possible.

- Pourquoi on est ici ?!

Il me gifla et ...



Il me gifla et d'un coup, je lui attrape le bras et le retourne de façon à le plaquer contre sa voiture.

- Anna Smith... Tu es bien violente ! Ou dirai-je, Jessica Richard ?

Je le repousse contre sa voiture encore une fois et je lui chuchote à l'oreille :

- Que veux-tu, grand frère ?!

Il se retourna à son tour et trouva un moyen pour s'échapper de mon emprise. Et c'est là qu'un combat sans fin commença.

Il envoya un coup de poing mais heureusement j'ai pu l'esquiver à droite et au même moment je le frappe en mawashi-giri sur le ventre. Il se plia en deux, et j'en profite de ce moment pour tenir sa tête des deux mains et de la frapper 2 fois avec mon genou. Il criait de douleur et il saigna du crâne.

"Arrête Jess ! Je ne te veux aucun mal !! Arrête ! " me dit-il. Je relâche sa tête et le soulève à l'aide du T-shit qu'il portait.

- Que veux-tu de moi ?!

- Je veux ton bonheur Jessica. Lâche moi putain !

Je le regarde intensément de mes yeux, et le relâche enfin. Confuse, je n'arrêtais pas de tourner, tenant ma tête, dans un petit cercle. Pendant ce temps il reprenait son souffle et se regarda grâce à la vitre de la voiture et essayait d'essuiyer le sang qui coulait sur son visage.

- Que fais-tu la ? dis-je finalement.

- Jessica..

- Ne m'appelle pas comme ça David !! Je suis Anna à présent !

- Ok ok, alors Anna, ne t'inquiète pas, on est de la même famille ... pas celle des Richards, mais des Yakuza !

J'ouvris grand les yeux ! Alors comme ça, mon frère faisait parti de ce gang aussi ?!

- Pourquoi ?! Pourquoi David ?! Mais tu es con ou quoi ?!! Tu sais que c'est dangereux !!

- Eh bien, après l'assassinat de nos parents, je croyais les venger en intégrant ce clan...! Mais après je me suis rendue compte qui était vraiment l'assassin !

- Et que vas-tu faire maintenant ?! Me tuer moi aussi ?!! Tu rêves Grand frère !

Je m'apprêta à lui envoyer un bon coup de poing mais il me retenu facilement.

- Non Jess... Anna ! Je sais que c'est pas toi ! Arrête. Je sais tout !

Les larmes commençaient à me monter aux yeux.. Tout ces souvenirs qui me venait...

*flashback*

"Laisser ma mère ! Elle n'a rien fait !! Papa pardonne moi s'il te plait ! Défends toi papa ! C'est toi qui m'a appris les bases du Kung fu! S'il te plait ! Essaies de faire quelques choses! " Je n'arrêtais pas de crier en pleurant, essayant le plus possible de repousser le japonais qui s'élancer vers moi.

Mon père restait là à me regarder d'un air fière, il ne bougeait pas le petit doigt...

*fin du flashback*

David, mon frère, me prit alors dans ses bras et me serra fort...

- Nous allons venger notre mère Anna, je te le promets.

On se dirige après vers la cabane qui se trouvait au milieu du champ, elle avait l'air d'une ruine vu de l'extérieur, mais c'était un vrai luxe à l'interieur.

- Anna, c'est ici que je fais mes propres plans d'attaque. ça ne sera surement pas facile, mais le boss ne veut pas m'aider. Il dit qu'il ne veut pas se causer des problèmes en Amérique. Essaie de garder le secret s'il te plaît.

- Promis David... Je n'en savais rien de tout cela.

- Je sais, Shige sensei m'en avait parlé, j'ai fait en sorte qu'il ne te dise rien. En tout cas petite soeur, tu es très douée. Je suis heureux que tu fasses partie de ce sous-gang.

- Un ... sous-gang ?

- Oui. J'ai décidé de faire un gang moi même, loin des Yakuza, mais finalement le boss m'a aidé avec ça, il a informé tous nos frères au quatre coins du monde que si l'un d'eux voulait faire parti de mon gang il sera accepté sans difficulté. Et j'ai appris que la majorité sont des Yakuza, du coup je pense que c'est plutôt un sous-gang personnel que j'ai nommé "Tsuki No Kodomo" (enfants de la lune)

- Haha, joli nom :)

- Vas-y marre toi. --" Bon revenons aux choses sérieuses. Anna, j'ai facilement découvert qui tu étais vraiment, donc fais gaffe à ton identité. Concernant cette cabane, personne ne devrait mettre les pieds ici, compris ?! Il y a déjà un gardien, il s'appelle Matt. Et sinon, ça sera seulement lui, toi, moi et James qui pourront venir ici. Personne d'autre !

Il se retourna et dis : "Montrez vous les gars."

Et c'est là, que des garçons surgissent de nul part !

Matt était grand, très grand même et fort ! Il avait une allure d'un garde du corps, il avait un teint très brun et une expression sérieuse.

Quand à James, il était moins fort. Une taille d'un garçon normal, ses muscles ne ressemblaient pas du tout aux muscles d'un catcheur lol, il était normal, environs 1m75. Cheveux mi-long, noirs qu'il attrapait en queux de cheval, les yeux bleus..

- Bon, alors James est un Ninja. James, je te présente ma soeur Jessica, mais tu l'appelleras Anna Smith, pour des raison que je t'expliquerai plus tard. Il me sourit et disparu aussitôt..

Matt se retournait vers moi et me sourit lui aussi. "Bonjour Anna, j'espère qu'on aura une bonne entente" et me fis un clin d'oeil.

David se remit à parler, une fois les présentations finis.

- Bon Anna, sur ce papier tu trouveras nos numéros de téléphones ainsi que nos adresses. James et Matt sont les gars auxquels je fais le plus confiance. Si tu as un soucis, n'hésite pas du tout à les appeler, d'accord ?

- Compris !

On passa ensuite la journée dans la cabane, avec Matt et David, James avait disparu.. Mon frère m'a dit qu'il avait une mission urgente à finir.

à 17h, David me raccompagna chez moi, où je trouvais mon sensei déjà arrivé ! Il sourit et me dit : je vois que tu connais tout à présent.

Comme à notre habitude, on descend en bas pour s'entrainer sauf que cette fois ci, David y était aussi, et faisait le rôle d'un agresseur. On faisait des combats sous la supervision de notre Sensei, qui est aussi mon tuteur.

Une fois la nuit tombée, tous quittèrent mon domicile, et moi y était allée dans ma chambre.

Le lendemain, à 7h comme à mon habitude, je me réveille, et à ma grande surprise ...



A ma grande surprise, je trouve un gars dos à moi, regardant par la fenêtre. J'essayais de faire le moins de bruit possible pour attraper mon sabre sous mon lit, mais trop tard, il commença à parler sans se retourner..

- Bonjour Anna.

Je me lève sans répondre, et prends ma bombe lacrimogène.

- Retourne toi ! Ordonnai-je

- Baisse la bombe Anna, je suis James. Il se retourne enfin en prononçant ces mots.

Et c'est là que je m'énerve !

- OH MAIS POURQUOI TU ES LA ?! IL Y A UNE FILLE QUI HABITE ICI TU SAIS ! QU'EST-CE QU'IL T'A PRIS DE RENTRER COMME ÇA ??!!

D'un geste rapide il se retrouve face à moi, quelques centimètres seulement séparaient nos visages.

- Je me charge de ta surveillance Anna.

Je ne pus sortir aucun mot, et rougis, il était trop prêt, juste trop prêt ! Je le dévisageais confuse, il avait une expression bien dur.

- Dans une semaine, nous devons rentrer en Amérique.

Dit-il enfin pour briser le silence. Et comme un ninja, il disparu aussitôt par la fenêtre. Je restais bouche bée, tout ça était rapide ! Et une tonne de questions m'étaient venus en tête. Etait-il le moment d'attaquer ?! Pourquoi David ne m'en pas parlé hier ?...

Bref, je savais que j'allais retourner en Amérique, que ferai-je de mes études maintenant ?!

Sans arrêter de me poser des questions, je me prépare vite fais et me dirige vers Oxford University, je ressentais que quelqu'un me suivit, ça devait sûrement être James. Je me dirigeais vers le chef de mon département, et lui expliquait que je devais absolument retourner dans mon pays d'origine pour un moment, je lui demanda alors de bloquer mon année.

Une fois sortie de l'établissement, j'ai appelé David pour lui dire que je passais à la Cabane, où on devait se retrouver, car dans Oxford University, on ne pouvait pas parler de choses du genre.

Une fois arrivé là-bas, je trouva James avant moi, et Matt là-bas aussi, mon frère n'y était pas encore. J'entre avec James dedans, laissant Matt avec la surveillance.

James enleva sa cagoule une fois dedans, et aussi le haut de sa tenue, il était hum.. comment dire ? Bien foutu ! Je restais timide pendant qu'il se changeait, et en même temps je n'avais pas pu détourner le regard.

- Arrête Anna. Concentre toi sur l'était d'urgence qu'on a !

Je rougis de plus belle ! il se mit à ce moment à rire un petit peu. Ensuite nous discutons de tout et de rien, il m'a aussi expliqué que c'est lui qui avait découvert mon identité et que la rencontre avec David n'était qu'un coup monté pour booster un peu l'affaire. Bref, quelques minutes plus tard, mon frère arriva.

- Anna ! Il cria en entrant.

Je sursauta à sa voix et me releva pour aller vers lui : qu'est-ce qu'il y a grand frère ?

- Ne t'inquiète pas Anna. Mais on y va en Amérique plutôt que prévu ! Les bloods ont découvert notre sous groupe, et nos frères sont en danger, de plus le boss a était blessé hier.

- Quoi ?! Comment ça ?!

- Je t'expliquerai plus tard ! James, raccompagne Anna chez elle pour qu'elle prépare ses affaires. Matt, aide moi à rassembler tous nos plans et tout ce qui est important ici.

On s'exécute sans rien dire. Je conduisais la voiture maladroitement, j'étais nerveuse. Notre boss que personne ne connaît vraiment, le plus discret de nous tous, et surtout le plus fort de nous tous à été blessé. Les bloods en savent un peu trop ! Nos vies sont en danger !

James remarqua mon inquiétude, il était assis dans le siège passager, il posa alors sa main sur la mienne. Je ne l'avais pas ressenti avant car j'étais à fond dans mes pensées, jusqu'à entendre sa voix me disant : Tout vas bien se passer Anna, on est fort nous aussi. Ce qui me fit frissonner. Il avait une voix bien plus douce que celle d'avant. Il serra un peu sur ma main et me fit un sourire. Je me sentais bien, pour une fois depuis mon arrivé en Angleterre, je me débrouillais seule, j'étais seule. Je ne fréquentais personne car je ne faisais pas confiance aux gens. Il n'y avait que Shige sensei, le seul "ami" que j'avais, et la majorité de notre temps on l'a passé aux entraînements.

Jusqu'à présent, je n'ai eu aucune mission, le boss des Yakuza m'avait envoyé en Angleterre à cause du danger qui m'entourait. Il préféra que je m'améliore dans les arts martiaux pendant ce temps, et que je perfectionne mes coups.

*********éclipse du voyage*********

Une fois aux états-Unis, l'assistant de mon boss me convoqua. Les nouvelles consignes étaient donnés.

J'habite à Boston. dans une villa tout aussi luxueuse que celle d'Angleterre. Mais j'avais encore une fois, une nouvelle identité. Anna Parker. 17ans.

Pour cette nouvelle identité, je coupa mes cheveux comme ça => http://forum.manucure.info/index.php?attachments/coupeapointes-90780-jpg.31…

La fille timide devait disparaître ! J'integra le Fenway High School.

Le premier jour dans le lycée se déroula le plus normalement possible, ma nouvelle garde-robe m'avait permis de paraître une bad girl. Quand je suis rentrée dans l'établissement, tous les regards c'était posé sur moi. Quelques chuchotements disaient : c'est la nouvelle..

Mon âge réel était 21ans. Mais grâce à mon poids et à ma taille, je pouvais paraître plus jeune. Ces lycéens me faisaient rire.

Une fille s'approcha de moi pendant que j'aménageais mon casier, elle ressemblait à une intello très narcissique. Vous voyez un peu ? le genre de chouchou des profs qui se croit "vraiment" supérieur à tous ? c'était elle.

- Anna Parker ? disait-elle en me méprisant presque.

- Oui ? répondis-je sèchement.

- Bonjour, bienvenue à ton nouveau lycée que j'appelle le lycée des génies !

- Ça se voit bien qu'il est remplie de génie stupide. Je claqua la porte de mon casier et reprenait mon chemin la laissant là, bouche bée devant mon insolence.

Effectivement, ce lycée était le plus connu de Boston, celui avec le plus haut niveau ! Les élèves ici étaient tous (ou presque) des génies, des descendant de Bill Gates ! J'ai pu facilement m'inscrire car j'étais déjà bien avancé que la majorité ici, sans oublier que j'étudiais à Oxford. Mon quotient intellectuel était bien suppérieur. C'est pour cela que le concours d'entré dans ce lycée fut pour moi le plus facilement possible !

09:30

Je quittais la salle de Chimie pour me diriger vers ma classe de mathématique. Je ne pouvais pas être perdu dans ce lycée, on m'avait donné tout les plans nécessaires, je devais passer le plus discrètement possible et parler le moins aux gens. Me faire des amis étaient le dernier de mes soucis. Ce qui fut très simple vu le caractère que je devais mener. Une bad girl.

J'entrais dans la salle qui était à moitié remplie, le professeur écrivait quelques choses sur le tableau, sûrement il écrivait son nom. Il se retourne vers moi et me fit l'un de ces sourires les plus chaleureux ! Il devait sûrement être jeune. Je lui donnerai 30 ans maximum ! Et encore, ça le vieillissait ! Les yeux bruns et la peau blanche, il était grand et avait une carrure assez imposante. A le voir, il me fait rappeler les athlètes de Natation. Vous m'avez compris, son corps était en V.

Je lui souris en retour, et lui tendit mon mot d'admission.

- Oh mademoiselle Parker, j'ai déjà entendu parlé de vous ! Et je dois vous dire que je suis stupéfait par ce que vous avez accomplie durant ces dernières années ! Je vous en pris, prenez place là bas. Et il me désigna du doigt, la 3ème place à gauche, devant la fenêtre. Et croyez moi c'était la meilleure place que je n'avais jamais espérait avoir. Effectivement, j'adorais m'assoir devant les fenêtres, surtout si celle-ci donnait sur un magnifique paysage comme celui qui s'offrait devant moi.

Je ne me fis pas prier pour aller m'assoir. Ce prof était vraiment bon. La pédagogie il l'avait. 15 personnes. Oui nous étions quinze, et tous le regardait avec émerveillement. Je n'avais encore jamais étudié chez un prof pareil. Ces petits lycéens avaient de la chance. Et j'avais aussi la chance de pouvoir retourner dans ces lieux et de savoir qu'il y a toujours de bons profs qui se donnent à fond dans leurs cours, qui sont chaleureux avec tous leurs élèves et par dessus tout, ils sont compréhensifs et attentionnées à chacun dans leurs classes. Oui, il y a un mois de cela, je ne pensais plus que le métier d'enseignant était effectivement resté "une vocation" comme à l'époque.

Son heure passa rapidement, et j'étais déjà triste à l'idée de le quitter. Quand j'allais sortir, il me rappela et me dit de l'attendre, ce que je fus.

Quelques minutes plus tard, après que tous mes camarades soient partis, il ferma la porte à clé, et s'assoit sur son bureau. Il me regardait intensément, et je lui rendais son regard. Oeil pour oeil, on se noyait chacun dans celle de l'autre. Sans parler. Un millier de question me traversa l'esprit. Pourquoi moi dans cette situation ?

Malgré le malaise qui s'était installé, je ne me pardonnait pas de détourner le regard. Il fallait que je perce les pensées de ce prof. Pourquoi cette attitude envers moi ?

- Jessica ... Dit-il enfin.

Ma confiance en moi disparaissait aussitôt ! Qui était ce prof ?!



Je ne pouvais pas croire qu'une autre personne encore connaissait mon secret, c'était juste impensable. Tant bien que mal j'ai réussi à sortir des mots peu crédibles de ma bouche...

- Monsieur, je m'appelle Anna. Je souris à peine en prononçant cette phrase.

- Oh oui excusez moi Anna, c'est juste que vous ressemblez fort à une fille au nom de Jessica. Vous pouvez disposez mademoiselle, et sachez que je serai là pour vous aidez.

A ces mots il m'ouvrit la porte de la classe et je sortis aussitôt. Bien sur, ce qu'il avait dit était un mensonge, il doit sûrement me connaître sous ma réelle identité, ça ne peut pas être une coïncidence.

11h, je ne pouvais pas assister à un autre cours, il fallait que je retrouve mon frère pour tout lui raconter. A la sortie, je me dirige vers le parking où ma moto Yamaha était garré. Je prends mon casque et je monte. Sans m'en rendre compte, j'étais restée quelques minutes assise mon regard dans le vide, je ne sais pas à quoi je pensais, comme si mon âme m'avait quitté. Je ne pensais à rien, je fixais l'arbre qui se dressait devant moi, j'observais sûrement son tronc large. Qui pouvait-il bien être ? Mon entraînement en Angleterre était si nul que ça ? Premier jour au lycée et je me fais déjà avoir ?!

Ce n'était pas possible ! Je n'avais fait aucun faux pas. Ce monsieur cachait forcément quelque chose et je devais le découvrir à tout prix.

Je roule enfin, et je décide de changer de destination. Mon frère ne devrait entendre parler de l'incident aujourd'hui. ça l'inquiétera et ça influencera négativement tout ses plans, il doit déjà être occupé à régler "certains trucs".

Je stationne enfin devant un fast-food. Il fallait que je parle à James. James est un Ninja après tout, il avait sûrement entendu parler de ce prof, et il savait sûrement pleins de chose.

Je m'adosse alors contre ma moto, et je sors une cigarette (NDA : Je tiens à préciser que la cigarette est mauvaise pour la santé et moi personnellement dans la vie réelle je ne fûme pas, donc faites attention les gens, c'est pas pour des p***** de problèmes de cette vie que vous mettez votre santé en péril. )

Je fûme à grand poumon en attendant l'appartition de James, oui je n'avais toujours pas son téléphone. Et je m'en doutais. en moins de 5min il surgit de nulle part sur un arbre, et me fis signe de le suivre. Je compris qu'il nous fallait un endroit beaucoup plus calme... Je remonte sur ma moto et va dans une petite forêt qui se trouvait à quelques mètres du fast-food.

Une fois arrivée, je descends et j'attends qu'il réaparesse encore. Aussitôt dit aussitôt fait !

- John Strauss. Commença-t-il.

- Mon prof de math ?

- Oui, d'origine allemande, il enseigne au Fenway high depuis 3 années seulement. Il a 25 tout juste.

- James, qui est-il ?

- Je l'ignore encore, j'étais aussi choquée que toi... Maintenant que j'y repense, tu devrais travailler sur tes expressions aussi, ça se voyait trop qu'il avait un bon point !

- Mouais bref, tu penses que je parlerai à David sur ça ?

- Non, il est occupé pour le moment. Comporte toi avec lui comme si de rien n'était et comme s'il n'avait pas sorti le nom de "Jessica" de sa bouche. Et pendant ce temps j'essayerai de trouver quelque chose.

- Très bien ! Je vais rentrer chez moi maintenant, je veux m'entraîner un peu ~

- Bon courage !

Et c'est sur ce dernier mot que je retourne chez moi. Je reçois le choc de ma vie en voyant "John Strauss" contre sa voiture devant ma maison.

- Ah Anna ! Je t'avais vu quitter le lycée tôt et je me disais que ça n'allait pas pour toi, qu'est-ce que tu as ?

- Monsieur sauf votre respect, ce n'est pas approprié de venir visiter son élève dans sa maison. Et merci je vais bien, très bien même.

- Anna, pourquoi tu fuis ? Tu peux prendre la peine de me faire rentrer chez toi ?

- Je vous l'ai dit Monsieur, ce n'est pas faisable. Excusez mon insolence mais je tiens à être respecté dans le nouveau lycée malgré cette apparence de rebelle que vous voyez. Je vous rassure : Je Vais Bien.

- Hum, je vois... Excuse moi ma puce, mais je ne vois pas d'autres solutions que de m'inviter moi même chez toi. Nous devons discuter Jessica. Il prononça ses mots froidement. Je sentais mon sang gelé. Ce n'était pas une coïncidence. Le pire dans l'histoire c'est que James avait une mission aujourd'hui, ce qui fait que j'étais toute seule face à un inconnu qui connaît presque tout de moi.

Je soupire alors et le fis rentrer chez moi. Il s'installa confortablement dans le salon, et je partis sur mes gardes lui chercher quelque chose à boire.

A mon retour, je lui jette un regard glacial, et lui dis calmement :

- Qui es-tu ?

- Jessica, tu me blesses avec cette question tu sais... Qu'est-ce qu'ils ont fait de toi ?

- De quoi tu parles ?

- Jessica, John Strauss ça ne te dit absolument rien ? Tu ne te rappelles pas de moi ?

- Pas que je sache Monsieur.

- Oooh aller Jess, tu as 19ans et moi 25ans ! On a toujours été proche, arrête avec tes "monsieur" je me sens vieux.

"Jessica contrôle tes expressions... contrôle tes expressions" je disais dans ma petite tête.

- Très bien, dis-je enfin. Je vais t'en dire des mots John. D'abord, ne m'appelle pas comme ça "Jessica", cette fille n'existe plus, si vous ne voulez pas avoir une fracture au nez, appelez moi Anna. Après, oui mon cher John, je ne te connais pas et je n'ai aucun souvenir avec toi, donc sois tu parles et tu me dis toute la vérité et tout ce que tu sais, sinon tu seras mon propre prisonnier..

- Oulah .... Jess.. Anna, calme toi !

- PARLE ! criai-je

- Bon, Anna... Je t'ai dit je serai là pour t'aider. Quoi qu'il arrive sache que tu pourras compter sur mon aide. Je te demande pardon j'aurai dû attendre.. je croyais que tu allais être contente de m'avoir retrouvé...

A ces mots il claqua la porte de sortie... bien que cela m'a énormément surpris, je me sentais assez mal vis à vis de moi-même et tout aussi confuse... Je ne sais pas pourquoi, mais cet homme m'inspirait de la confiance. J'ignore la raison, mais mon coeur n'est pas serré et n'a jamais été serré quand il prononçait mon vrai nom. Je ne sentie aucune menace, aucun danger.. Qui est-il ? Pourquoi ce comportement ? Pourquoi était-il frustré ? J'étais vraiment sensé le connâitre ?!

Sans plus attendre, je courus vers la porte et l'appela à nouveau. Il allait tout juste monter dans sa voiture.

- Que me veux tu ?! Disait-il d'une voix rauque et cassé.

- S'il te plaît rentre.

Il me regarda à son tour d'un air très confus, c'est alors que je remarque une cicatrice qu'il avait juste au coins de l'oeil. Tiens donc, je ne connais qu'une seule personne avec cette cicatrice... Mais je n'arrive plus à me rappeler d'elle, pourtant je sais que depuis que je vis seule, je n'avais encore rencontré personne avec cette cicatrice.

Il s'approcha de moi, et je continuais de le fixer d'un regard interrogateur. J'étais clouée au seuil de la porte, c'est alors qu'il me dépasse et rentre à l'intérieur donnant un petit vent qui me fait sursauter. Cette odeur. Son odeur. Je la connais.

Je referme soigneusement la porte toujours noyé dans mes pensés. Et le suis au salon où il se mit déjà à l'aise comme si c'était bien chez lui. Il s'allonge sur le canapé et regarde le plafond silencieux. Moi j'étais debout à le fixer, à essayer de me rappeler de lui, et là, j'entends sa voix. Je l'entends chanter.

When I see your smile tears run down my face

I can't replace

And now that I'm stronger I can figure out

how this world turns cold and it breaks through my soul

and I know I'll find deep inside me I can be the one...


Oh mon dieu.

Sans trop réfléchir, je prends ma guitare qui était contre un mur du salon et je l'accompagne cette fois ci, moi, en chantant :

I will never let you fall

I'll stand up with you forever

I'll be there for you through it all

Even if saving you sends me to heaven...


Et là, il se redresse pour s'assoir correctement, et on continue tout les deux à chanter LA chanson.

It's ok. It's ok. It's ok.
Seasons are changing
And waves are crashing
And stars are falling all for us
Days grow longer and nights grow shorter
I can show you I'll be the one

I will never let you fall
I'll stand up with you forever
I'll be there for you through it all
Even if saving you sends me to heaven

Cuz you're my, you're my, my true love, my whole heart
Please don't throw that away
Cuz I'm here for you
Please don't walk away,
Please tell me you'll stay, stay

Use me as you will
Pull my strings just for a thrill
And I know I'll be ok
Though my skies are turning gray

I will never let you fall
I'll stand up with you forever
I'll be there for you through it all
Even if saving you sends me to heaven


Une fois fini, je fonds en larmes. J'avais des frissons quand on chantait tous les deux, je fonds en larmes sans y prêter attention. C'était lui, il était là, devant moi... Lui.

Je saute dans ses bras toujours en larmes, je le serre fort, j'étais en califourchon sur lui, on se serrait fort, très fort même. J'éclatais encore plus en sanglots quand il mit ses mains dans ma chevelure.. Il était revenu... Je m'en fous du reste. Il est là, John, mon John, mon ange, mon amour, ma vie... Il était là, après 5ans de séparation..

Lien de la musique originale: http://www.youtube.com/watch?v=BJbrc8nnQCo



Retour vers le passé...

Deux semaines déjà sont passées. Tout allait pour le mieux, John n'habitait pas encore avec moi et donc il ne se doutait pas de tout ce qu'il se passait dans ma vie.

Vous voulez savoir qui est réellement John ?

Je l'avais connu à l'âge de 10ans, dans une colonie de vacances. Lui il en avait 13. On s'était beaucoup amusé à ces vacances. Je me rappelle comment il était timide et fragile, il portait de lunette, c'était un petit intello, et tout le monde se moquait de lui. Quand les moniteurs nous demandaient de nous mettre en groupe pour des épreuves, lui il ne participait jamais. Il était le stratège de son équipe. A cet âge que j'avais, il me plaisait beaucoup. Il était très mignon ! Moi ? J'étais une bad girl depuis ma naissance ! Haha ! Enfin, pas tout a fait bad girl, mais j'étais très douée aux arts martiaux, et j'avais un caractère fort comme l'acier grâce aux entraînements de mon père. Effectivement, mon père était un maître de Kung-Fu, depuis que j'ai appris à marcher, il a commencé à m'entrainer ce qui m'a rendu très souple. Du coup, en colonie, quand on se prenait à John, je me battais toujours avec les garçons qui se croyaient fort à l'époque. La trouille qu'ils avaient quand ils se faisait abattre comme des mouches de la part d'une petite fille, très drôle ! Depuis, John et moi avons gardé contact. Il s'est avéré par la suite que son père était un collègue à ma mère. Ce qui nous a rendu encore plus proches ! Ce qui réveilla en moi des sentiments pour lui. Et lui aussi d'ailleurs ! Bien sûr, comme j'étais son contraire et que j'étais loin d'être timide, je n'ai pas trouvé d’inconvénients à lui faire part de ce que je ressentais. Il était tellement mignon quand il rougissait !

Nous nous sommes donc mis en couple, et personne n'avait l'air d'être contre. En même temps, ce que je cachais à ma mère et John, c'est que je faisais partie d'un gang, où mon père était l'un des responsables. Pourquoi l'ai-je intégré ?Comme je l'ai dit plus haut, j'adorais me battre. à mes 12ans, je ne connaissais encore rien de la vie. Mon père était un manipulateur, mais je lui faisais confiance. C'était mon père après tout, non ? Il m'a entrainé là dedans, et avec mes capacités, il me poussait à faire diversion dans n'importe quelle mission qu'ils avaient, j'étais la première à être jeté dans les griffes de l'ennemi. Mais je trouvais ça amusant. Avec ma souplesse et ma petite taille, on ne pouvait pas vraiment m'attraper. Je n'ai pas eu besoin d'utiliser la force. Si je l'avais fait, j'aurai pas pu sortir vivante à cause de leurs corps ultra forts.

A mes quinze ans, et grâce à mon statut de couple avec John, où devrais-je dire, à cause ? Ma mère se rapprocha du père de mon copain. Mais ça restait professionnel entre les deux. Ma mère était très fidèle. Bien que mon géniteur ne l'avais pas traité comme une princesse, il l'a traité plutôt comme un fardeau, car oui, ils n'avaient pas un mariage d'amour mais plutôt un mariage d'intérêt entre la famille japonaise de mon père et la famille Anglaise de ma mère. Et en plus, il aimait une autre, mais on refusait de la lui donner car il était à cette époque pauvre. Pour se venger ? Il a prit toute la fortune de ma mère, en plus de ça a intégré le gang des Yakuza et pire encore, il faisait le trafic d'humain. Il avait une maison close, mais je ne disais rien car je comprenais tout à quinze ans, et j'avais peur. C'est pour cela que j'étais toute contente lorsque ma mère a pu s'ouvrir à d'autres personnes. Même si c'était le père de mon chéri, je sacrifierai cet amour pour celui de ma mère !

Mon père, bien sûr, se doutait de quelques choses. Mais il n'avait rien fait. Il restait calme.

Un jour pendant que nous étions tranquille, tous ensemble : Moi, mes parents et mon frère David, des gens cagoulés sont rentrés et ils ont commencé à nous frapper. Ils étaient une dizaine. Ils ont frappé ma mère et moi et David faisions notre possible pour nous en débarrasser et aller sauver notre mère. Malheureusement, David avait la force mais pas la technique, et j'avais la technique mais pas la force nécessaire. Ils ont fini par nous ligoter moi et mon frère, et ils ont commencé à blesser ma mère, à la torturer à l'aide d'un couteau. J'avais les larmes aux yeux et je criais de toute mon être. Je voyais mon père assis tranquillement à admirer le massacre qui se déroulait. Je ne comprenais rien ! Jusqu'à ce que je vis son sourire et la feuille qu'il agitait dans ses mains pourries. C'est alors que je me rappelais de la bêtise que j'avais fait.

Mon père frappait ma mère depuis leur mariage, et en plus du travail qu'il faisait, ça me dégoutait de plus en plus. Je lui avais alors envoyé les papiers du divorce signés par mère(une fausse signature bien sûr), comme ça, il l'a laissera tranquille. Mais j'étais jeune, et je n'en avais parlé à personne. J'étais persuadée que c'était la meilleure chose à faire pour mettre fin à l'enfer que vivait ma mère.

Je criais de plus belle alors et suppliais mon père pour qu'il pardonne à ma mère et qu'il l'épargne parce-qu'elle n'avait rien fait dans toute cette histoire. Elle a toujours été fidèle à lui et dès que j'osais parler du mal de mon père elle m'arrêtait et me disait :" C'est ton père ma chérie, pas un monstre." Je suppliais encore et toujours mon père pour qu'il fasse un truc, je pleurais toutes les larmes de mon corps mais il ne faisait rien. Il se réjouissait ! Ma mère était tué, là devant nous. Mon père avait quitté la maison, et moi, David... Nous étions restés comme ça, en pleurant, impuissant devant le corps glacé de ma mère, ensanglanté. Je n'avais plus aucune force de me débattre pour essayer d'enlever les cordes qui me tenaient. Je voulais mettre fin à ma vie. Je voulais suivre ma mère et la supplier pour qu'elle me pardonne. Avant que son âme quitte entièrement son corps, elle me fixa, me sourit et me dit les mots que jamais je n'oublierai : Tu as fait le bon choix petite fille. Je t'aime.

Cette image je l'avais et je l'aurai toujours.

Deux jours plus tard, John était venu et me vis moi, dormant sur cette chaise. Quand j'ouvris les yeux, David n'était pas là. Mon frère m'avait laissé tombé ici, là, sans nourriture. Il avait pu s'en sortir mais il a décidé de me laisser. C'est alors que John me prit dans ses bras, et vue mon état de choc, il me lava et appela un psychiatre, qui s'est assuré de ma santé mentale pendant 1 mois. Bien sûr on n'a pas attrapé mon père. Et jusqu'à maintenant, je suis persuadée que ses hommes n'étaient pas des Yakuza.

Après ce mois, avec toute cette culpabilité que je portais, pris la décision : Je vais venger ma mère.

Mon père a été renié des Yakuza, car il s'est prit à moi pour des raisons privées, et ce n'était pas valable dans le code du gang. Je n'ai plus vu aucune trace de lui. Avec l'aide des Yakuza, A 16ans j'ai pu quitter le pays pour me former encore plus, histoire à bien venger moi même ma mère. Il fallait que mon père souffre.

J'ai donc dû quitter John, et j'ai coupé tout contact avec lui. Bien que je l'adorais, je n'avais que 15ans et il était déjà tout pour moi ! Mais je ne pouvais rester avec lui. Je ne pouvais pas courir le risque de laisser le psychopathe de mon géniteur à ses trousses. John avait donc 19ans, il a choisi lui aussi une bonne université en Australie, il ne voulait plus rester là où il avait beaucoup de souvenir avec moi. C'était invivable.

Et ce n'est que 5années après, que j'ai pu refaire face à John. Il m'a retrouvé, et ne m'a pas oublié. Je l'aime vraiment beaucoup cet homme. C'est lui, l'homme de ma vie. Si courte qu'elle soit, je le voulais au prés de moi jusqu'à mon dernier souffle. Maintenant que je suis devenue plus forte, je peux assurer sa sécurité à lui aussi.

Je vais lui raconter demain alors, tout ce qui se passe. De toute façon, c'est bientôt le temps de passer à l'attaque. Mon nom ? Je ne vais plus me cacher. Je suis Akiko Ishikawa.


Le 23 Octobre. 22h54

Je tapais fort encore dans le sac de sable que j'avais au sous sol. Je ne me sentais pas bien moralement, j'avais les nerfs, j'étais en colère comme jamais ! Pourquoi a-t-il fallu que je fasse ça ?! Le même jour, quelques années plus tôt, l'impensable est arrivé. Je m'en veux, et je m'en voudrai toujours. Je suis désolée maman, pardonne moi je t'en supplie. Je te promets que je vais venger ta mort, je te promets qu'il va souffrir comme jamais ! Je te promets qu'il me suppliera de le tuer pour en finir avec sa torture. Il ne va pas s'en tirer comme ça, crois moi maman. Il ne vivra plus jamais heureux.

Pendant que j'étais à fond dans mes pensées, je n'avais pas remarqué les larmes qui coulaient, et je n'avais pas remarqué non plus le rouge sang dans mes doigts à force de taper fort. Ce qui me fit sortir de mon rêve le plus sadique, la voix de mon homme, John.

- Hey, chérie qu'est-ce qui se passe ?

A l'entente de sa voix si douce et rauque qui m'avait tant manqué, j'arrête tous, mes sanglots ne se font plus entendre. Je regarde le sol, plutôt, mon regard est dans le vide. Je ne sais plus quoi faire, ni quoi penser. On n'a pas encore retrouvé la trace de mon père, je ne me sens pas encore assez forte. David est revenu certes, mais il s'occupe maintenant des Yakuza, tout le gang a un problème ! Je n'ai eu aucune nouvelle encore ! Mon sensei ne m'entraîne plus, pourquoi ? Car il est aux côtés du Boss en tant que chef des gardes du corps ! C'est comme si je faisais une pause mais une pause négative ! Il faut que tout redevienne comme avant ! Il me faut mon sensei, je n'arrive plus à garder mon calme ! Je suis perdue et je sens que je ne vais plus me retrouver cette fois. Soudain, je sens deux bras qui entoure ma taille. Oh oui, je les connais. Je ferme les yeux instinctivement, et je me retourne pour me blottir contre le torse de mon John. Sans trop penser aux conséquences, je commence à pleurer toute les larmes de mon corps comme une petite fille. Je lui cris "POURQUOI?"Je ne recevais aucune réponse. Enfin je crois. Car je n'arrivais pas à entendre quoique ce soit. C'était comme si, je ne possédais pas mon corps, ni mon coeur d'ailleurs. Je n'arrivais à plus rien contrôler.

Quelques minutes plus tard, je me sens m'en aller vers un nouveau monde. Je sens mes muscles se détendre et ma tête se vider. Je me sens bien.

***éclipse de quelques heures***

Je me suis réveillée dans ma chambre comme si rien ne s'était passé. John était à l'autre bout de la pièce, en train de ranger des vêtements dans mon armoire. Non mais attendez... Pourquoi il fait ça ?

- Salut... dis-je d'une voix faible en essayant tant bien que mal de m'assoire dans mon lit.

Il se retourne et me fait l'un de ses beaux sourires qui m'ont tant chaviré autrefois.

- Comment tu te sens ? dit-il.

- Faible...

- Je t'ai injecté de la morphine. Ne t'inquiète pas, une petite dose pour t'aider à te relaxer. Tu m'as fait une crise d'hystérie et j'ai paniqué. David a appelé chez toi, je lui ai tout raconté et il m'a dit de te donner de la morphine.

- Ah d'accord...merci..

Et un silence s'installe dans la chambre. Est-ce que c'est le moment de tout lui dire ?

- C'est à cause de ton père, n'est-ce pas ?

Trop tard ! Il a déjà commencé la conversation.

- Tes changements d'identité sont à cause de lui aussi ?

Je me sentais honteuse. Oui honteuse ! John, que j'ai défendu étant petit, qui ne voyait jamais mes larmes, me trouve maintenant dans cet état. Et dire que j'avais décidé de le protéger aussi... c'est plutôt lui qui me protège. Je me demande maintenant comment j'ai pu tenir sans lui pendant toutes ces années.

- Akiko... S'il te plait, parle moi ! Dis quelques choses merde !!!

Je sursautais à entendre sa voix qui était soudainement pleine de colère. Ses yeux s'étaient assombri, je dois avouer quà la seconde, je n'ai pas reconnu l'homme timide qu'était John, je n'ai pas reconnu celui que j'avais laissé il y a quelques années en larmes.

Il n'a pas attendu ma réponse lorsque James débarque en furie dans la chambre.

- Ils l'ont retrouvé. dit-il en hâte.

John se retourne vers James, choqué. Pour ma part je saute de mon lit excité comme une puce. Et soudain, tout s'arrête.

- John Strauss ?! s'exlama James.

- Qui est-il ? me demanda John.

- Bon ! John, je te présente James, et James je sais qui est John à présent.

- Akiko raconte moi tout, TOUT DE SUITE ! s'écria John.

- Akiko ?! Non mais t'es malade Anna ?! tu lui as révélé ta vraie identité ?!!

- TAISEZ VOUS S'IL VOUS PLAÎT ! Dis-je à bout de nerfs.

- Bon, James, John c'est mon petit ami, je l'ai connu depuis toujours ! Et je ne l'avais pas reconnu à cause de tu sais quoi ! John, James est un Ninja des Yakuza, et avant que je te laisse dire quelque chose, je fais partie du gang des Yakuza. Et ceci depuis très longtemps.

- Je le sais Aki' ! Je le savais et je l'ai toujours su !!

Et là, c'était le choc total. Décidément, je ne pouvais rien cacher à John ?

- Vous faites pitié.. Dis James en claquant la porte avant de sortir.

John me regarda perplexe, moi aussi je dois dire. Je ne comprends plus rien...

POINT DE VUE DE JAMES.

Franchement, c'était aussi facile pour elle de faire confiance à ce gars ?! David l'a pourtant prévenue ! Il lui a dit de ne pas faire cette bêtise. S'il lui arrive quelque chose, ça sera de ma faute ! Et puis je m'en fous ! Elle n'est plus un enfant ! Elle sait se débrouiller seule de toute façon.

Je continuais à marcher dans cette rue, la colère en moi était au sommet ! Maintenant que j'y pense, pourquoi j'ai réagis de cette façon ? Je dois l'avouer, voir ce John dans sa chambre n'a pas été mon plus grand plaisir ! Pourquoi j'ai senti un pincement au coeur quand elle a dit "John c'est mon petit ami". Comment elle a osé dire ça ? Mais de quoi je parle merde ! Qu'est-ce qui m'arrive à la fin ?!

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Signature de -Zutto- *o*


Je suis BakaKokori 8D


Dernière édition par Orphère le Sam 2 Aoû - 22:51 (2014); édité 3 fois
Revenir en haut
Skype
AmbréSugar
Apprenti graphiste
Apprenti graphiste

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 88
Niveau: Novice
Localisation: Au Japon =)
Age: 13
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent
Kawaii Point: 89
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: Lun 7 Juil - 11:12 (2014)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile Répondre en citant

J'ai tout lu et j'adore ! OwO
Nyaaaaah, la suite o/

_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Orphère
Animateur
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2014
Messages: 148
Niveau: Novice
Localisation: Chez moi
Age: 19ans
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Kawaii Point: 166
Moyenne de points: 1,12

MessagePosté le: Jeu 10 Juil - 23:27 (2014)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile Répondre en citant

Merci beaucoup AmbréSugar ♥♥♥

La suite est disponible :D Chapitre 4 ajouté
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Signature de -Zutto- *o*


Je suis BakaKokori 8D


Revenir en haut
Skype
Aellinael
Kawaii membre
Kawaii membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2014
Messages: 191
Niveau: Intermédiaire
Localisation: Nord france
Age: 23
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Kawaii Point: 199
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Sam 12 Juil - 21:07 (2014)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile Répondre en citant

J'adore j'ai hâte de savoir la suite .
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Logiciel : Photoshop .


Revenir en haut
Orphère
Animateur
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2014
Messages: 148
Niveau: Novice
Localisation: Chez moi
Age: 19ans
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Kawaii Point: 166
Moyenne de points: 1,12

MessagePosté le: Lun 14 Juil - 17:14 (2014)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile Répondre en citant

Merci ^^

La suite arrivera bientôt :)
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Signature de -Zutto- *o*


Je suis BakaKokori 8D


Revenir en haut
Skype
Orphère
Animateur
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2014
Messages: 148
Niveau: Novice
Localisation: Chez moi
Age: 19ans
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Kawaii Point: 166
Moyenne de points: 1,12

MessagePosté le: Mer 23 Juil - 00:24 (2014)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile Répondre en citant

Chapitre 5 ajouté.
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Signature de -Zutto- *o*


Je suis BakaKokori 8D


Revenir en haut
Skype
Aellinael
Kawaii membre
Kawaii membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2014
Messages: 191
Niveau: Intermédiaire
Localisation: Nord france
Age: 23
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Kawaii Point: 199
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Mer 23 Juil - 15:53 (2014)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile Répondre en citant

j'adore j'ai vraiment hâte de savoir la suite
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Logiciel : Photoshop .


Revenir en haut
Orphère
Animateur
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2014
Messages: 148
Niveau: Novice
Localisation: Chez moi
Age: 19ans
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Kawaii Point: 166
Moyenne de points: 1,12

MessagePosté le: Mer 23 Juil - 23:44 (2014)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile Répondre en citant

Merci :) ça arrivera bientôt =)
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Signature de -Zutto- *o*


Je suis BakaKokori 8D


Revenir en haut
Skype
Orphère
Animateur
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2014
Messages: 148
Niveau: Novice
Localisation: Chez moi
Age: 19ans
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Kawaii Point: 166
Moyenne de points: 1,12

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 22:51 (2014)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile Répondre en citant

Chapitre 6 ajouté o/
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Signature de -Zutto- *o*


Je suis BakaKokori 8D


Revenir en haut
Skype
Aellinael
Kawaii membre
Kawaii membre

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2014
Messages: 191
Niveau: Intermédiaire
Localisation: Nord france
Age: 23
Féminin Capricorne (22déc-19jan)
Kawaii Point: 199
Moyenne de points: 1,04

MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 16:27 (2014)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile Répondre en citant


j'adore
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Logiciel : Photoshop .


Revenir en haut
Orphère
Animateur
Animateur

Hors ligne

Inscrit le: 23 Juin 2014
Messages: 148
Niveau: Novice
Localisation: Chez moi
Age: 19ans
Féminin Scorpion (23oct-21nov)
Kawaii Point: 166
Moyenne de points: 1,12

MessagePosté le: Dim 3 Aoû - 21:28 (2014)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile Répondre en citant

Merciiiii ^_^

Je n'étais pas vraiment fière de moi sur ce chapitre par contre :( Je l'ai écris à la va vite T_T

merci pour l'avis, ça me rassure :D Si tu as des critiques à me faire, s'il te plaît ne te gêne pas
_ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _
Signature de -Zutto- *o*


Je suis BakaKokori 8D


Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:23 (2017)    Sujet du message: [Roman d'Amour][Roman d'Action] Fragile

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    .::♫ Kawaii-Graph ♫::. Index du Forum -> Divers -> ART DIVERS -> Ecrits -> Autres Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template zenGarden created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com